A table sur un fil de Soi-e

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
SALATA DE iCRE

Il y a un truc dont je ne vous ai pas encore parlé. Encore une spécialité locale que jadore.

Vous connaissez tous le Tarama. Au moins vous en connaissez tous les ersatz roses fluos que lon trouve dans nos grandes surfaces. Si vous avez des amis grecs vous en avez peut être mangé du bon. Et vous savez que ça nest pas rose, encore moins fluo. Et vous savez aussi que ce que vous vend en grande surface est au tarama ce que les pâtes à la crème et au lard avec un œuf sont au carbonnara. 

Ici ce sont les poissons deau douce, du Danube vous vous en doutez, qui fournissent les œufs que lon sale pour les conserver avant de les émulsionner dans du pain avec de lhuile (et cest tout !). La version populaire, relativement bon marché se fait aux œufs de carpes (dans les magasin on en trouve aux œufs de harengs cest un crime). Mais le sublime, le produit de luxe ce fait aux œufs de brochet. Contrairement au tarama les œufs sont simplement conservés dans un peu de sel et ne sont pas fumés. Ce serait dommage.

Ce soir, je me suis contenté dun Icre cu Crap, à la carpe donc. Mais préparé selon la tradition, sans additifs, ni gélatine, ni colorants. Cétait fort bon. 

Jai un jour eu la chance quon men prépare un au brochet. Ça frise le sublime, ça rejoint le caviar quand cest bien fait. Idéalement avec encore quelques œufs ajoutés en fin de préparation pour quils restent entiers. En Roumanie cest un met de luxe souvent réservé aux repas de fête de fin dannée. 

Si dans votre famille vous avez un tonton pêcheur et un peu braconnier, et que le tonton sort de leau un brochet femelle au printemps. Appelez moi, jarrive avec le pain, lhuile et le vin. On va sen mettre plein la lampe.
18/09/21

SALATA DE iCRE

Il y a un truc dont je ne vous ai pas encore parlé. Encore une spécialité locale que j'adore.

Vous connaissez tous le Tarama. Au moins vous en connaissez tous les ersatz roses fluos que l'on trouve dans nos grandes surfaces. Si vous avez des amis grecs vous en avez peut être mangé du bon. Et vous savez que ça n'est pas rose, encore moins fluo. Et vous savez aussi que ce que vous vend en grande surface est au tarama ce que les pâtes à la crème et au lard avec un œuf sont au carbonnara.

Ici ce sont les poissons d'eau douce, du Danube vous vous en doutez, qui fournissent les œufs que l'on sale pour les conserver avant de les émulsionner dans du pain avec de l'huile (et c'est tout !). La version populaire, relativement bon marché se fait aux œufs de carpes (dans les magasin on en trouve aux œufs de harengs c'est un crime). Mais le sublime, le produit de luxe ce fait aux œufs de brochet. Contrairement au tarama les œufs sont simplement conservés dans un peu de sel et ne sont pas fumés. Ce serait dommage.

Ce soir, je me suis contenté d'un Icre cu Crap, à la carpe donc. Mais préparé selon la tradition, sans additifs, ni gélatine, ni colorants. C'était fort bon.

J'ai un jour eu la chance qu'on m'en prépare un au brochet. Ça frise le sublime, ça rejoint le caviar quand c'est bien fait. Idéalement avec encore quelques œufs ajoutés en fin de préparation pour qu'ils restent entiers. En Roumanie c'est un met de luxe souvent réservé aux repas de fête de fin d'année.

Si dans votre famille vous avez un tonton pêcheur et un peu braconnier, et que le tonton sort de l'eau un brochet femelle au printemps. Appelez moi, j'arrive avec le pain, l'huile et le vin. On va s'en mettre plein la lampe.
... Lire la suiteVoir moins

Commenter sur Facebook

En effet, j'ai goûté ceux à la carpe.. Pas mal au pique nique de midi 😋

as tu une recette pour les oeufs de brochet? je vais essayer d'en faire.

J'en ai l'eau à la bouche 😋

Ça fait saliver !

Merci.....

View more comments

Heureusement quand même quon a pensé à interdire les pailles en plastique. Parce que quand même, cétait sale... 
Et nous ne nous rendons même plus compte de la chance que nous avons davoir un système de collecte de déchets une ou deux fois par semaine devant nos portes. 
Ici aussi, jai vu des collectes, sélectives même, jai vu des pauvres trier les déchets pour récupérer ce qui pourrait valoir quelques centimes. 
Nous sommes au bord dune réserve naturelle, le village na pas de vraie collecte de déchets, bien que des bacs de tri soient installés, on jette sur le flan de la colline et on les brûle quand il sont trop nombreux.  
Heureusement que demain je pédale, pour sauver la planète MDR!
Moi sarcastique? JAMAISImage attachment
16/09/21

Heureusement quand même qu'on a pensé à interdire les pailles en plastique. Parce que quand même, c'était sale...
Et nous ne nous rendons même plus compte de la chance que nous avons d'avoir un système de collecte de déchets une ou deux fois par semaine devant nos portes.
Ici aussi, j'ai vu des collectes, sélectives même, j'ai vu des pauvres trier les déchets pour récupérer ce qui pourrait valoir quelques centimes.
Nous sommes au bord d'une réserve naturelle, le village n'a pas de vraie collecte de déchets, bien que des bacs de tri soient installés, on jette sur le flan de la colline et on les brûle quand il sont trop nombreux.
Heureusement que demain je pédale, pour sauver la planète MDR!
Moi sarcastique? JAMAIS
... Lire la suiteVoir moins

Commenter sur Facebook

Pénible ce plastique ! Et aussi canette de métal ...

La lutte contre les moustique pourrait être en ma défaveur ce soir... 😘😂 Joli spot de bivouacImage attachmentImage attachment
12/09/21

La lutte contre les moustique pourrait être en ma défaveur ce soir... 😘😂 Joli spot de bivouac ... Lire la suiteVoir moins

09/09/21

Bonjour à tous,

Je viens de mettre Cyclosite à jour. Un nouveau récit disponible en suivant le lien. cyclosite.be/301-2/

Il est évidemment toujours possible de s'inscrire à la mailing liste via l'onglet ad hoc du site. Au cas ou l'algorithme de FB oublierais de vous montrer mon post, vous êtes alors sûr de le recevoir.

Ci joint toutes les photos correspondantes.

Merci encore à tous ceux qui m'envoient de leurs nouvelles ou quelques messages, je ne prends pas toujours le temps de répondre à tous personnellement mais ça me fait du bien.

N'hésitez toujours pas à partager si le coeur vous en dit.

Arnaud Cyclopathe Brownien
... Lire la suiteVoir moins

Commenter sur Facebook

Superbes photos! 🤩

Et sympa ton écriture. J'aime bien ton neurone.

08/09/21

Deux très belles étapes. Et une soirée magique ce soir. ... Lire la suiteVoir moins

05/09/21

Je ne sais plus dans quel bouquin j'avais lu cette phrase. "C'est fabuleux une vie en équilibre. Une vie sur un vélo frôlé par les fous."

Ça résume assez bien ma deuxième moitié d'étape sur une route nationale estampillée autoroute (E70 comme un additif alimentaire). On se sent vivre !!! J'adore
... Lire la suiteVoir moins

01/09/21

Le code de la route roumain stipule qu'il est interdit de circuler avec un véhicule sale. Heureusement, on ne regarde pas trop, ni aux vélos, ni aux cyclistes. Bivouac hier en pleine brousse. Opération Lessive aujourd'hui, il est temps !

Je confirme aussi que la majorité des chiens roumains ont plus peur de moi que moi d'eux. Un seul m'a un peu poursuivi et encore s'en s'approcher. Il était tellement galeux pouilleux que je préfère ça.
... Lire la suiteVoir moins

SARMALE

Nous connaissons tous les dolmas grecs que les turcs appellent sarma. Les feuilles de vigne farcies dun mélange de viande hachée généralement assez grasse et de riz.
Ça se pratique aussi parfois en Roumanie sous le nom de sarmale de viță dans les régions viticoles, cest plutôt rare. Mais il en existe une variante que je retrouve avec plaisir les sarmale de varza.  La feuille de vigne est ici, le plus souvent, remplacée par une feuille de chou blanc. Et le top du top cest quand la dite feuille de choux a été lactofermentée. 

Servie généralement avec une mamalinga, littéralement (bouillie de maïs) qui est une polenta relativement grossière par rapport à la polenta italiennes que lon peut trouver chez nous. Personnellement je préfère cette texture grumeleuse plus épaisse. On en retrouvera certainement plus loin en route.

Ce plat ne prend son sublime que quand il est accompagné ad libidum de smântână qui est la crème aigre que lon trouve partout ici. Smântână, tiens un mot slave, Smetana en polonais, сметана en russe. Quand je vous disais que la cuisine roumaine est une synthèse.
25/08/21

SARMALE

Nous connaissons tous les dolmas grecs que les turcs appellent sarma. Les feuilles de vigne farcies d'un mélange de viande hachée généralement assez grasse et de riz.
Ça se pratique aussi parfois en Roumanie sous le nom de "sarmale de viță" dans les régions viticoles, c'est plutôt rare. Mais il en existe une variante que je retrouve avec plaisir les "sarmale de varza". La feuille de vigne est ici, le plus souvent, remplacée par une feuille de chou blanc. Et le top du top c'est quand la dite feuille de choux a été lactofermentée.

Servie généralement avec une "mamalinga", littéralement (bouillie de maïs) qui est une polenta relativement grossière par rapport à la polenta italiennes que l'on peut trouver chez nous. Personnellement je préfère cette texture grumeleuse plus épaisse. On en retrouvera certainement plus loin en route.

Ce plat ne prend son sublime que quand il est accompagné ad libidum de smântână qui est la crème aigre que l'on trouve partout ici. Smântână, tiens un mot slave, Smetana en polonais, сметана en russe. Quand je vous disais que la cuisine roumaine est une synthèse.
... Lire la suiteVoir moins

Commenter sur Facebook

Les sarmale sont une merveille. Et la mamaliga aussi, que je te conseille aussi avec de la graisse de poulet croustillante, que tu fais revenir dans de l'huile avec des oignons émincés finement.

Ça l'air délicieusement bon 😋

Smetana, un compositeur de Tchequie !

Mmmmm.😛je glette 😉

CIORBA DE BURTA.

Il y a déjà presque 20 ans je découvrais pour la première fois la Roumanie et sa cuisine dont je suis amoureux. Cest ici, dans ce pays où ont convergé toutes les influences culinaires de lEurope quest née lidée de voyager sur le thème des plaisirs de la table. On retrouve dans les assiettes et forcément dans le vocabulaire de la cuisine des influences salves, ottomanes, balkaniques, germaniques. Bref une synthèse ! 

Le premier soir de mon premier voyage, javais découvert la CIORBA DE BURTA une soupe de tripes de veau à lail, carottes et la crème fraîche aigre. Bien relevée de quelques piments doux et dun trait de vinaigre, cest un plat qui justifie tous les km parcourus pour le déguster.

Le guide du routard disait,  de ne manger ce plat que dans les endroits où lon est sûr de lhygiène. Mais comme ce nest pas parce que mes chiottes dun resto sont propres que le cuisinier se lave les mains, jen mange partout. Cest copieux et plutôt bon marché. Je suis fan.
24/08/21

CIORBA DE BURTA.

Il y a déjà presque 20 ans je découvrais pour la première fois la Roumanie et sa cuisine dont je suis amoureux. C'est ici, dans ce pays où ont convergé toutes les influences culinaires de l'Europe qu'est née l'idée de voyager sur le thème des plaisirs de la table. On retrouve dans les assiettes et forcément dans le vocabulaire de la cuisine des influences salves, ottomanes, balkaniques, germaniques. Bref une synthèse !

Le premier soir de mon premier voyage, j'avais découvert la CIORBA DE BURTA une soupe de tripes de veau à l'ail, carottes et la crème fraîche aigre. Bien relevée de quelques piments doux et d'un trait de vinaigre, c'est un plat qui justifie tous les km parcourus pour le déguster.

Le guide du routard disait, de ne manger ce plat que dans les endroits où l'on est sûr de l'hygiène. Mais comme ce n'est pas parce que mes chiottes d'un resto sont propres que le cuisinier se lave les mains, j'en mange partout. C'est copieux et plutôt bon marché. Je suis fan.
... Lire la suiteVoir moins

Commenter sur Facebook

Même si les recettes sont fort, voire complètement differentes CIORBA et CHORBA, me semblent fort proches

23/08/21

Grimp'tout et moi sommes à moins de 20km de la Roumanie. Belle et longue étape au milieu du vide... Léger vent de dos.

Demain je retrouve un pays dont je comprends et parle un peu la langue.
... Lire la suiteVoir moins

Commenter sur Facebook

Bravo de toutes vos étapes et merci du partage

21/08/21

Mon GPS voulait me faire traverser un camp militaire. Comme je ne tiens pas à me frotter aux soldats serbes, je l'ai étreint... Sauf pour l'enregistrement du parcours en totale improvisation. A Belgrade pour deux nuits et plus longue distance depuis le départ. 106 bornes ... Lire la suiteVoir moins

20/08/21

Il n'y a que 6 jours que j'ai posté mon dernier récits, mais les émotions de ces derniers jours ont été tellement intenses que j'ai ressenti le besoin de les écrire et de les partager. J'avoue que l'écriture n'a pas été simple. Tant ce que j'ai vu, vécu et ressenti m'a boulversé.

Le nouveau récit est donc en ligne sur cyclosite.be/de-banja-luka-bih-a-sremska-mitrovica-srb/

N'hésitez pas à partager à vos amis, non seulement ça me soutient mais aussi avoir beaucoup de vues m'aide sérieusement dans les négociations en court avec un potentiel sponsor pour mes sacoches défectueuses.

Merci
... Lire la suiteVoir moins

Commenter sur Facebook

J'adore tes histoires, merci !

j'ai partagé pour t'aider Arnaud, courage ton voyage te met des souvenirs inoubliables dans la tête

superbe récit , merci , bon courage 😊

J'ai partagé pour tes sacoches.

J'ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux en te lisant, et encore maintenant en écrivant. J'ai pas de mots...

View more comments

19/08/21

Je suis arrivé en Serbie. La claque émotionnelle qui fait ressurgir beaucoup de chose que j'ai ressenties sans pouvoir les verbaliser pendant les 1500 derniers km... J'en dirai plus évidement quand j'écrirai mon récit.

Vraiment une belle étape de plat, me nez au vent et mes yeux qui ne savent même plus par où regarder. Superbe
... Lire la suiteVoir moins

Commenter sur Facebook

Hâte de lire ton récit alors. En tout cas belles photos 🙂

Je pense que l’on va finir par se croiser….

18/08/21

Il y a des journées dont la magie consiste en des paysages resplendissants, des pistes infernales, des bivouacs sous les étoiles... Et d'autres de grands routes au traffic intense, mais où je ne me suis jamais senti en insécurité. Les conducteurs Bosniaques sont beaucoup plus cool que ce que Marie en vadrouille m'avait fait craindre. 😝 J'ai roulé vite...
Aujourd'hui ce sont les rencontres qui ont été magiques tout au long de la route.

Demain je quitte la Bosnie presque à regret, mais avec l'idée qu'un jour Grimp'tout et moi reviendront ici.
... Lire la suiteVoir moins

Si depuis mon arrivée en Slovénie le Cevapcici (lire cévapchipchi) est la viande nationale. Son nom qui  trouve incontestablement son origine dans le Kebab ne permet pas de douter de linspiration ottomane de ces petites roulades de viande (souvent du mouton et du bœuf haché, chez les. Musulman, parfois mouton et porc chez les chrétiens).

Cest le plus souvent le fast food local servi grillé dans un lepina (petit pain tendre et plat). On en trouve partout, plus ou moins gras selon le standing de létablissement. Cest le hamburger local. 

Ce soir le garçon de lauberge me propose sa spécialité. Il sert les cepapcici accompagné dune sauce de fromage fondu (impossible de savoir lequel) et parsemé dun peu de râpé de fromage fumé. 

Accompagné dune salade de tomates, poivrons blancs et concombres à la crème fraîche aigre et de lepina rendus croustillants par un passage dans du beurre bien chaud et abondant.

Cest rustique, robuste mais franchement bon. 

Précèdé dune robuste Ciorba de légumes (oignons, ail, carottes, petits pois), pomme de terre et poulet.

De quoi bizn pédaler demain !!!Image attachment
17/08/21

Si depuis mon arrivée en Slovénie le Cevapcici (lire cévapchipchi) est la viande nationale. Son nom qui trouve incontestablement son origine dans le Kebab ne permet pas de douter de l'inspiration ottomane de ces petites roulades de viande (souvent du mouton et du bœuf haché, chez les. Musulman, parfois mouton et porc chez les chrétiens).

C'est le plus souvent le fast food local servi grillé dans un lepina (petit pain tendre et plat). On en trouve partout, plus ou moins gras selon le standing de l'établissement. C'est le hamburger local.

Ce soir le garçon de l'auberge me propose sa spécialité. Il sert les cepapcici accompagné d'une sauce de fromage fondu (impossible de savoir lequel) et parsemé d'un peu de râpé de fromage fumé.

Accompagné d'une salade de tomates, poivrons blancs et concombres à la crème fraîche aigre et de lepina rendus croustillants par un passage dans du beurre bien chaud et abondant.

C'est rustique, robuste mais franchement bon.

Précèdé d'une robuste Ciorba de légumes (oignons, ail, carottes, petits pois), pomme de terre et poulet.

De quoi bizn pédaler demain !!!
... Lire la suiteVoir moins

Commenter sur Facebook

Le terme Ciorba rappelant aussi le terme Chorba ..j'imagine également lié à la même origine ottomane ...

17/08/21

57 bornes, vu d'un vélo 25 degrés c'est presque froid quand l'organisme est habitué à plus de 30 (et le reste) depuis quelques semaines.

Ça suffit pour aujourd'hui... Surtout que devant moi j'ai le choix entre une grand route et une grand route et que je préfère faire ça en forme demain que fatigué aujourd'hui.
... Lire la suiteVoir moins

16/08/21

Parti tôt, ce matin. Mis une heure pour faire les 4 premiers km sur une piste qui même en VTT sans bagages serait limite. Marcher à côté du vélo même en descente.

65km par 37 degrés. Je craque pour une chambre avec clim. Je sens que mon corps en a besoin.

Bu 8 litres sur la journée. Et j'ai soif !!!
... Lire la suiteVoir moins

15/08/21

Étape raccourcie par précaution. Chaleur éprouvante, je joue la prudence plutôt que le malaise.

Assez donné comme ça.
... Lire la suiteVoir moins

14/08/21

Nouveau récit de voyage de Krk à Banja Luka sur mon blog, en suivant le lien
cyclosite.be/de-krk-hr-et-banja-luka-bih/

Et voici les photos ici !
... Lire la suiteVoir moins

Commenter sur Facebook

Waow! Quel talent d’écriture! On vit vraiment ton voyage! Et que je comprends ton énervement face aux personnes butées que tu rencontres (notamment le camping!). Belle continuation !

Un rêve qui ne se réalise pas pour tout le monde. Pourtant chacun de nous rêve d'une telle aventure. Même si vous l'avez accompli avec la force de votre mental, vous avez beaucoup de chance... et il en faut parfois ..magnifique, vous avez marqué à votre façon l'histoire de votre vie. Reste à le coucher par écrit.......

Tu devrais imprimé tes photos en mode carte postale pour financer ton rêve... 🤔😊

12/08/21

Après avoir découvert hier les pistes du réseau routier principal, je me lance sur le réseau secondaire. Je pense que je ne m'étais plus amusé comme ça sur la route depuis mon trip Roumanie Ukraine.

Quand le bitume revient, sans prévenir, je le regrette presque. 😜

Le Muur de Grammont, c'est vraiment un jeu pour les enfants.
... Lire la suiteVoir moins

11/08/21

Découverte du réseau routier Bosniaque. Le bitume est particulièrement apprécié quand il y en a. Les pistes sont parfois roulantes, parfois pas du tout. Un peu de poussage. Mais super étape et beau bivouac en perspective ... Lire la suiteVoir moins

Cest probablement la Méthode à Cyrille... Réapprentissage en douceur de lalphabet grâce aux panneaux à double graphie.

Changement radical dambiance en quelques km.

En terres musulmanes libérales. Voiles rares voire exceptionnels, bière partout. Musiques des hit parades aux consonances ottomanes.Image attachment
09/08/21

C'est probablement la Méthode à Cyrille... Réapprentissage en douceur de l'alphabet grâce aux panneaux à double graphie.

Changement radical d'ambiance en quelques km.

En terres musulmanes libérales. Voiles rares voire exceptionnels, bière partout. Musiques des hit parades aux consonances ottomanes.
... Lire la suiteVoir moins

08/08/21

81km 1050m de D+... Paysage superbe, route un peu trop importante à mon goût. Entre maisons abandonnée criblées de balle et beaux paysages... Demain soir, je pense que je serai en Bosnie. ... Lire la suiteVoir moins

05/08/21

J'ai quitté le littoral, retour en montagne. Paysages sublimes, impressionnant et un peu de fraîcheur aujourd'hui.

Pas encore goûté, mais je sens que je vais craquer à un moment ou l'autre pour un de ces appétissants méchoui qui sont légion au bord de ma route. Cap sur Sarajevo et la Bosnie. Marie en vadrouille m'en donne tellement envie.
... Lire la suiteVoir moins

Plus de posts